Grippe cétogène : qu’est-ce que c’est et comment la gérer ?

Commencer un régime cétogène peut, comme pour tout changement d’hygiène de vie, engendrer des effets indésirables sur la santé.

Le plus courant est la fameuse grippe cétogène. Généralement sans gravité, elle nécessite tout de même d’être prise au sérieux.

Cette grippe correspond à des symptômes qui interviennent lors de la transition de vos habitudes alimentaires « passées » vers celles caractérisant le régime cétogène. 

La grippe cétogène, c’est quoi ? 

Nausées, maux de tête, vertiges, faiblesse générale, crampes musculaires ou encore mauvaise haleine sont des signaux d’une grippe cétogène.

Principalement provoquée par un déséquilibre en électrolytes qui intervient couramment lorsque l’organisme entre en état que l’on qualifie « de cétose », le corps se manifeste à sa façon.

Sa principale source d’énergie, son carburant ne provenant plus, comme vous le savez, des sucres issus de l’alimentation.

Ainsi, des corps cétoniques fabriqués par le foie prennent le relais et vous offrent cette fameuse énergie essentielle pour mener à bien vos activités quotidiennes. 

Les électrolytes, sans rentrer dans de fastidieuses ou complexes explications, sont des minéraux ayant une charge électrique (certains sont chargés positivement comme le potassium par exemple et d’autres, comme le phosphate, négativement.)

Les électrolytes ont un rôle extrêmement important dans le fonctionnement du corps humain : ils transmettent, par exemple, en partie les messages nerveux qui sont à l’origine des contractions musculaires, ou servent à maintenir l’équilibre acidobasique et l’équilibre hydrique de notre organisme.

Vous comprenez donc aisément pourquoi un chamboulement de ces derniers peut contrarier votre corps.

Comment prévenir et limiter son impact ?

Buvez ! Il faut absolument éviter la déshydratation ! Même s’il est quasiment impossible de déterminer avec exactitude en quelle quantité boire car cela varie en fonction des individus, boire est très important.

Écoutez votre corps : si vous avez soif, buvez de l’eau ! Mais restez raisonnable, trop d’eau peut accentuer les pertes de sodium.

N’hésitez pas à consommer des bouillons de légumes (et éventuellement d’os) afin d’apporter à votre corps des minéraux dont il pourrait rapidement manquer.

Pensez aussi aux fruits de mer pour apporter à votre corps du sodium ou encore aux épinards, choux de Bruxelles, avocats, amandes, noisettes ou encore aux champignons pour aider votre corps à ne pas manquer de potassium !

Vous l’aurez compris, commencer un régime Keto ne signifie pas perdre de la masse graisseuse sans effort et sans donner de votre personne.

Il est nécessaire d’être conscient des effets secondaires et des risques afin d’aborder sereinement cette nouvelle façon de s’alimenter.

N’hésitez donc pas à demander conseil à votre médecin ou à tout professionnel de la nutrition afin de noter rapidement les résultats tout en évitant au maximum d’éventuels désagréments !

Laisser un commentaire